Études longitudinales des trajectoires scolaires et sociales de jeunes qui étaient identifiés à risque de décrochage pendant leurs études secondaires

Validation d’un modèle multidimensionnel et explicatif de l’adaptation sociale et de la réussite scolaire des jeunes à risque

Résumé

 

Ce vaste projet de recherche débuté en 1996 et s’est poursuivi jusqu’en 2007. Il portait sur le développement d’un modèle multidimensionnel de l'adaptation à l’école et de la réussite scolaire. Dès la première phase d’une étude longitudinale d’une durée de onze ans, nous avons identifié les facteurs personnels, scolaires, familiaux et sociaux les plus prédicteurs du risque d’abandon scolaire. Les résultats ont révélé que la dépression se situait au premier rang parmi les six facteurs les plus prédicteurs du risque d’abandon scolaire au début du secondaire (Fortin et al., 2004). La typologie que nous avons proposée comprend quatre types d’élèves à risque de décrochage dont le « type dépressif » qui inclue un important sous-groupe à haut risque de décrochage. De plus,  les symptômes de dépression, peu connus des enseignants et du personnel éducatif, ont été mis en évidence chez deux des trois autres types (« Délinquants cachés » et « Trouble du comportement/apprentissage ») (Fortin et al., 2012). Finalement, nous avons élaboré un modèle prédicteur du décrochage scolaire multidimensionnel sur un intervalle de neuf années. À partir de données recueillies à partir de l’âge de 12-13 ans (1ère secondaire), nous avons prédit le statut de décrocheur du secondaire à l’âge de 19 ans (Fortin et al. 2012). 

Chercheur-e-s: 

 

 

 

 

Partenaires:

 

 

 

 

Organismes subventionnaire:

Chercheur principal : Laurier Fortin, Université de Sherbrooke.; co-chercheurs : Diane Marcotte, UQAM; Égide Royer, Université Laval et Pierre Potvin, UQTR.

 

Chercheur principal : Laurier Fortin, Université de Sherbrooke.; co-chercheurs : Diane Marcotte, UQAM; Égide Royer, Université Laval et Pierre Potvin, UQTR.

 

CQRS 1996-98, CRSH 1998-2007